Diagnostic plomb

Diagnostic plomb

 

Le constat de risque d'exposition au plomb (CREP) consiste à mesurer la concentration en plomb de tous les revêtements de l'immeuble concerné, afin d'identifier ceux contenant du plomb, qu'ils soient dégradés ou non, à décrire leur état de conservation et à repérer, le cas échéant, les facteursde dégradation du bâti permettant d'identifier les situations d'insalubrité.

 

Biens concernés Tous les biens à usage d'habitation destinés à la vente ou la location sont concernés. Le CREP porte uniquement sur les revêtements privatifs d'un logement, y compris les revêtements extérieurs au logement (volet par exemple). Dans les locaux annexes de l'habitation, le CREP porte sur ceux qui sont destinés à un usage courant (buanderie par exemple). Par ailleurs, les parties communes d'un immeuble doivent également faire l'objet d'un CREP mais celui-ci n'a pas à être remis au locataire qui pourra toutefois en demander la consultation.

Obligation du vendeur ou du bailleur Le CREP doit être annexé à toute promesse unilatérale de vente ou acte de vente d'un logement situé dans un immeuble (y compris maison individuelle) construit avant le 1er janvier 1949, quelque soit sa localisation. Il doit également être annexé à tout nouveau contrat de location lors de sa signature. Une notice d'information qui résume les effets du plomb sur la santé et les précautions à prendre en présence de revêtements contenant du plomb doit être annexée au CREP.

Réalisation du diagnostic Le CREP doit être réalisé par un technicien certifié par un organisme accrédité par le COFRAC. Cette personne ne doit pas avoir de lien avec le propriétaire ou son mandataire qui serait de nature à porter atteinte à son impartialité et à son indépendance, elle est tenue de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir ses interventions,  elle est tenue de remettre à son client un document attestant qu'il est en règle au regard de ces obligations sous peine de se voir exposer à des sanctions pénales.

Durée de validité Le CREP doit avoir été établi depuis :

·   moins de 6 ans à la date de signature du contrat de location, 

·   moins d'un an à la date de la promesse de vente ou contrat de vente.

Toutefois, si le constat établit l'absence de revêtement contenant du plomb sa validité est illimitée dans le temps; il n'y a donc pas lieu d'établir un nouveau constat à chaque nouveau contrat de vente ou de location.

Consultation Le propriétaire doit communiquer le CREP aux occupants de l'immeuble concerné ainsi qu'à toute personne chargée d'effectuer les travaux. Le propriétaire est également tenu de laisser le CREP à la disposition des inspecteurs du travail et des agents du service de prévention des organismes de sécurité sociale.  

Présence de plomb Si le constat révèle la présence de plomb à des concentrations supérieures ou égales au seuil de 1mg/cm², le propriétaire doit informer les occupants et les personnes amenées à faire des travaux dans l'immeuble et procéder sans attendre aux travaux appropriés pour supprimer le risque d'exposition au plomb, tout en garantissant la sécurité des occupants.  

Responsabilité du vendeur ou du bailleur En l'absence de CREP, la vente ou la location peut avoir lieu mais le vendeur ou le bailleur demeure pénalement responsable si l'acquéreur ou le locataire découvre la présence de plomb dans les revêtements. De plus, si des personnes occupantes ou professionnelles du bâtiment, sont soumises à une pollution par le plomb du fait de l'absence d'information sur le risque, la responsabilité pénale du vendeur ou du bailleur peut être engagée pour mise en danger de la vie d'autrui.

Dossier de diagnostic technique L'ensemble des constats ou états relatifs aux termites, au plomb, à l'amiante, aux risques naturels et technologiques, à la performance énergétique et aux installations intérieures de gaz et d'électricité doivent être regroupés dans un dossier technique, fourni par le vendeur, annexé à la promesse de vente ou à l'acte de vente, ou fourni par le propriétaire et annexé au bail lors de sa signature ou de son renouvellement.

Imprimer E-mail